laptop montrant une posture de yoga
Cours de yoga en ligne, une fausse bonne idée ?
10 mai 2021
un hypersensible dans la rue
Vous avez dit hyper sensible ? Etes-vous concernés ?
24 juin 2021

Affronter ses peurs, quel intérêt?

Se libérer de nos peurs

Nos peurs inconscientes

Affronter ses peurs inconscientes

Vous entendez dans votre tête comme un vieux disque rayé, vous vous répétez sans cesse la même chose. Ces paroles/images/pensées sont toujours liés à un événement passé, elles font office de « fantômes du passé ».

Ces pensées s’accrochent et certaines personnes finissent par y croire et à ne plus les remettre en question. Elles errent dans l’esprit et prennent alors forme de vérités, ces croyances vont à leur tour, influer sur les émotions et les comportements, et ce, de jour comme de nuit.

Petit à petit, ce qui prend forme, va créer en nous des peurs, qui vont nous emprisonner dans un tourbillon inconscient de fermeture, de déni, de dégoût, de survie et de souffrances. Pourtant, en les affrontant, vous découvrirez qu’elles ont un rôle essentiel, celui de vous réveiller et d’écouter ce qui se passe dans votre monde intérieur.

En prenant le temps, vous réaliserez combien il est important de faire attention à ce que vous laissez entrer comme informations dans votre monde...

Et affronter ses traumas

Le saviez-vous ? Un trauma non traité devient un traumatisme, lequel peut être réactivé lorsque nous vivons des situations stressantes, anxiogènes. Cela peut nous amener à nous refermer sur nous-mêmes, à éviter des situations, à être angoissé, à réagir de façon agressive de façon disproportionnée par rapport à l’événement…

Comment l’hypnose peut vous aider ?

Bref historique : Milton H. Erickson (1901-1980) : père de l’hypnose nouvelle. Il était atteint de poliomyélite ; il pratiquait l’autohypnose afin de soulager ses douleurs. Il était persuadé que chaque personne a en elle les capacités de guérir. Selon lui, l’hypnose permet de libérer le potentiel de notre inconscient. Il considérait l’inconscient comme étant la partie de nous qui nous connaît le mieux. Se connecter à cette partie inconsciente, c’est entrer en communication avec ce qui nous fonde, car celle-ci contient les règles sociales et culturelles que nous avons intégrées depuis l’enfance, les expériences passées que nous avons vécues (même celles que nous pensons avoir oubliées), les sentiments et émotions qui les accompagnent et qui sont conservées fidèlement.

Plus encore, l’inconscient est un réservoir de ressources créatives dans lequel chacun peut puiser à volonté pour résoudre ses difficultés ou comprendre ses véritables désirs.

4 étapes pour dialoguer avec notre inconscient

1- Se relâcher. La relaxation st indispensable pour nous connecter à notre partie inconsciente. Mettre le corps au repos apaise l’être et le mental s’estompe.

2- Atteindre un état hypnotique. Ni veille, ni sommeil, l’état hypnotique, aussi appelé « transe », est un état modifié de conscience que nous expérimentons tous les jours : lors d’une réunion ennuyeuse ou encore dans le train, lorsque nous laissons défiler le paysage et vagabonder nos pensées.

3- Avancer grâce à la visualisation. L’inconscient a un langage analogique. Il communique à travers des images, comme dans les rêves.

4- Sortir de la transe. Se laisser guider pour revenir progressivement vers l’état de conscience.


Et souvenez-vous : ce que vous transformez en vous, se reflète automatiquement à l’extérieur.