Comment mettre fin aux réactions émotionnelles excessives et phobies avec NEMO?
14 janvier 2020
L’histoire de l’éléphant enchaîné
5 mars 2020

Oser se positionner et développer l’estime de soi

Confiance en soi et estime de soi

Oser se positionner et développer l’estime de soi

Tout comme un pendule, nous vacillons entre différents états d’âmes, états d’humeurs … Nous pouvons passer de la joie à la tristesse, de l’amour à la haine, de la considération à l’ignorance, de la paix aux doutes …
Pas toujours facile de savoir exprimer ce qui est important pour nous, de prendre notre place et de nous affirmer surtout quand nous avons une grande sensibilité ! Et pourtant, s’affranchir du regard de l’autre passe par le fait d’oser être nous-même, une voie vers une meilleure estime de soi. Notre décor intérieur se transforme selon la nature de nos propres émotions et créations mentales. Une altercation avec une personne de notre entourage nous permet d’observer si nous sommes centrés ou pas. Nous laissons-nous atteindre ou bien les événements extérieurs glissent-ils sur nous comme l’eau sur les plumes d’un oiseau ?
En tant qu’être humain nous avons besoin d’être en lien avec d’autres personnes, d’être apprécié et reconnu. Si nous sommes convaincus que nous ne sommes pas (assez) digne d’être aimé « juste pour nous » alors nous risquons de mettre en place des stratégies, souvent inconscientes dans un premier temps. Ainsi, nous pouvons ne pas oser dire non, nous taire pour éviter le conflit, rendre service constamment sans vérifier si cela nous convient réellement…
Point de culpabilité à avoir, nous sommes juste des humains imparfaits dans notre perfection. Pouvons-nous nous autoriser à accueillir et exprimer nos fragilités ou bien alors les considérons-nous comme des faiblesses ?
Vous arrive-t-il de vous sentir en décalage ? Comme par exemple de vous sentir vide avec une vie extérieure très remplie, ou de vous sentir en paix et heureux tout à coup, alors que dans votre vie extérieure rien n’a été modifié ou transformé ?

Et si une des clefs possibles résidait dans notre positionnement ?

Se positionner est choisir de créer notre propre monde intérieur, nos pensées, nos actes et la façon dont nous souhaitons voir le monde. Et être chaque jour plus conscient de ce qui se joue en nous, ce qui se joue autour de nous, de ce que notre entourage cherche consciemment ou inconsciemment à nous faire jouer.
Se positionner c’est accepter son propre rôle et la responsabilité de qui vous êtes et de ce que vous choisissez de vivre. A partir d’une expérience négative, vous pouvez choisir soit d’être victime ou d’être gagnant(e) de la connaissance qu’elle va vous apporter sur vous. Vous pouvez choisir d’être meurtris et ainsi de laisser aller votre radeau au gré des courants ou choisir d’être responsable et d’ajuster les voiles de votre voilier pour changer de direction.
Se positionner ressemble à l’image de s’ancrer en soi pour choisir de vivre sa vie et non plus la subir. Vous me direz, tout cela est bien beau mais comment faire concrètement ?

Quelques questions utiles à se poser pour démarrer :

Vous pouvez vous demander ce qui fait votre valeur et aussi ce qui fait la valeur de vos interlocuteurs. Si vous étiez certain que tout le monde vous aime, quelle personne seriez-vous ?
Comment agiriez-vous ?
Comment vous sentiriez-vous ?
Quelle serait la première personne vis à vis de laquelle vous changeriez d’attitude ?
Qu’aimeriez-vous lui dire ?
Selon François Roustang, hypnothérapeute, il est important de : « Commencer par ne rien faire » « Vous voulez reprendre votre vie en main ? Commencez par ne rien faire ! Il ne s’agit pas de demeurer dans une attente passive et dépressive, mais d’exercer sa réceptivité. D’accueillir le monde, de l’observer, de le goûter…sans le juger, ni l’analyser… Ce temps de contemplation et d’ouverture à ses sensations est absolument nécessaire pour retrouver le contact avec soi-même. Car ensuite l’action porte sur les points essentiels. »

Des pas qui comptent...

Faire des choix même petits.
Chercher sa propre vérité.
Oser prendre des risques même minimes comme exprimer nos fragilités à notre entourage.
Ajouter du sens à sa vie.
Vivre ici et maintenant.

Lao Tseu disait : « un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas ». Quel sera le prochain pas que vous décidez de faire pour avancer sur votre chemin de vie ?