LE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU
15 mai 2018
QU’EST-CE QUE LE HATHA YOGA?
6 juin 2018

LES NIVEAUX LOGIQUES DE DILTS

Les niveaux logiques

Qu’est-ce que les niveaux logiques ?


D’après Robert Dilts qui a repris les travaux sur les niveaux d’apprentissage de l’anthropologue Gregory Bateson, nous sommes psychologiquement organisés en niveaux logiques, des ensembles de processus qui influent les uns sur les autres de manière hiérarchique. Le modèle psychologique fondamental des niveaux logiques, mis au point par Robert Dilts, révèle que nos comportements et nos capacités sont l’expression de nos croyances (ce que nous considérons comme bon, vrai, beau, juste, utile ...), de l’idée que nous nous faisons de notre identité et du sens global que nous attribuons à notre existence. Ce modèle est représenté sous une forme pyramidale, pour montrer que tout changement opéré à un niveau supérieur a un impact sur les niveaux inférieurs.

Ce modèle permet de faire, dans un contexte donné, des distinctions entre des informations qui sont à des niveaux logiques différents. Cela sert à ne pas faire de confusion de niveaux logiques, par exemple de ne plus dire « Il ne fait rien donc c'est un fainéant », car ne rien faire est simplement un comportement qualifié de « fainéant » et c'est donc une identité. Celle-ci n'est pas définie par les comportements dans un contexte donné. Le fait de s'interroger sur tous les niveaux développe une vue plus globale d'un problème. Lorsqu'une situation problématique est analysée, ce modèle invite à cerner le ou les niveaux où se situe(nt) le problème.


Une illustration pour mieux comprendre...


La vitesse d’une voiture est liée à la distance qu’elle parcourt selon un temps donné [Environnement].
Appuyer sur la pédale d’accélérateur est un comportement qui modifie la vitesse de celle-ci [Comportement].
La capacité à rester sous la limite de vitesse autorisée est liée au contrôle mental exercé par la personne sur son pied. [Capacité]
Respecter les limites de vitesses n’est possible que si l’on accorde de la valeur aux lois et que l’on croit qu’il y a des conséquences si elles ne sont pas respectées. Si nous n’accordons pas d’importance à notre vitesse, nous ne nous limiterons pas, même si nous en sommes capables. [Croyances/Valeurs]
Être un « bon conducteur » est une identité que nous aimons endosser. [Identité]
Faire de la route un lieu sûr pour les autres usagers et piétons a du sens pour nous, c’est ce qui nous pousse à maintenir notre Identité de bon conducteur, et permet d’aligner tous les autres niveaux logiques. [Sens]



Voici quelques questions qui vous aideront à savoir si vous êtes aligné ou non :


Vous vous sentez « décalé » avec votre environnement ? Vous avez l’impression de ne pas être à votre place au travail, à l’école ou chez vous ? Ou bien vous sentez que vous méritez mieux dans la vie ?

RSS
Follow by Email