Cultiver la paix intérieure
16 mars 2020
Confiance en soi
Oser dire Non
28 mai 2020

Emotions: mode d’emploi dans cette période de confinement

Les différentes émotions

Comment ça marche ?

De façon chronologique, nous passons par les étapes suivantes:

1- Réception d’une information, événement déclencheur.

2-Traitement de l’information.

3-Emotion.

4-Nos besoins en lien avec l’émotion.


Pour bien comprendre le processus...

L’émotion est le résultat du traitement de l’information initiale. Illustration : imaginons que Lucas a laissé traîner ses chaussettes par terre. Cela peut m’amuser, me laisser indifférent, me mettre en colère… Nous sommes chacun de nous, responsables de nos émotions. Vous pouvez vous insurger face à cela, c’est votre droit. Vous pouvez aussi vous demander en quoi c’est une bonne nouvelle que vous soyez responsable de votre émotion. Si l’émotion qui vous dérange ne dépend que de vous, alors aller mieux ne dépend aussi que de vous !


Le lien entre nos besoins et nos émotions

Lecture faite à partir des émotions de base: Pour rappel: réception de l’information- émotion- besoins.

Le succès et l'accomplissement par exemple génèrent potentiellement de la joie que nous aurons besoin de partager ou de manifester (sauter de joie…).

La perte, la séparation, le sentiment d’impuissance amènent la tristesse. Nous aurons alors besoin de tendresse, de réconfort, de câlins, d’écoute bienveillante.

Le danger, l’inconnu, la dépendance peuvent générer la peur. Nous aurons alors besoin de se rassurer, dire ce que l’on ressent, se mettre à l’abri, se sentir en sécurité, avoir des informations.

La frustration, les dommages, l’injustice peuvent amener de la colère. Nous aurons alors besoin de réparation, de rétablir la justice, de décharger les tensions.

L’intimité, l’attachement peuvent entraîner l’amour. Nous aurons alors besoin d’exprimer notre amour, serrer l’autre dans ses bras, d’embrasser.

L’humiliation, le secret amènent la honte. Nous aurons alors besoin d’être accepté, pardonner, révéler un secret.

Les valeurs décalées peuvent générer du dégoût. Nous aurons alors besoin de nous éloigner, d’être respectés.

Comment mieux gérer ses émotions

Accueillir une émotion

Une des clefs consiste à accueillir son émotion : plus vous la repoussez, plus elle va se faire entendre par un mal de gorge par exemple, des douleurs dans le dos, etc.

Je vous propose l’expérience suivante quand une émotion émerge ou vous submerge : « fermez les yeux et amenez votre attention à l’intérieur. Et dites 3 choses qui se passent dans votre corps. » Exemple : « je suis tendu ». Précisez : où cela se situe dans votre corps ? C’est comment ? Froid ? Chaud ? Ça monte ? Ça descend ? Etc.

Juste avant de continuer, tapoter le point karaté 3 fois de suite en disant : « même si je suis triste, je m’aime et je m’accepte complètement telle que je suis. »

Continuez en faisant entièrement le tour de vos sensations et quand il n’y a plus rien, c’est que c’est fini. Souvenez-vous : vos émotions ont besoin de votre attention.


Pour mieux comprendre ce qui se joue… zoom sur nos 3 cerveaux

Le néo cortex se charge notamment du langage et des processus complexes ; il est lent. Le cerveau limbique quant à lui, traite les émotions. Il est plus rapide. Enfin, le cerveau reptilien se charge des sensations. Il est le plus rapide et comme il se charge de la survie, il a la priorité. Alors, pour être capable d’accueillir rapidement ses émotions, l’astuce c’est de se concentrer sur les sensations. Après vous pouvez aussi accueillir vos émotions avec des mots. Rappelez-vous : il est important de reconnaître son émotion même si elle vous dérange. ;))


Comment neutraliser une pensée?

Prenez conscience que toute chose et son contraire sont vrais. Ainsi, je ne suis pas soit égoïste….soit généreux. J’ai des côtés égoïstes et des côtés généreux. Il s’agit dès lors de voir les 2 côtés de la réalité. Il en va de même pour nos émotions. Je peux me sentir honteux et en même temps me sentir en amour comme disent les québécois. Nos pensées créent notre réalité. Imaginons un instant que je me dise : « j’aurais dû lui dire… », je risque de ressentir de la culpabilité et de la colère d’un passé qui n’est pas réel. Ajoutez à cela : « et si jamais je n’y arrive pas… », je rentre alors dans la peur d’un futur qui n’est pas réel. Autant d’émotions agitées auxquelles il vaut mieux ne pas se fier pour prendre une décision importante ! Revenez alors à l’instant présent en faisant appel à vos 5 sens. Amusez-vous.>

Quand le corps et esprit ne font qu’un...

Tout interagit à l'intérieur de nous, alors pour retrouver une harmonie, une homéostasie, il s'agit d'actionner les clefs du corps, des émotions et de l'esprit. Pour cela, faites de l’exercice, mangez équilibré, dormez bien, RESPIREZ pour être en forme. Respirer consciemment est tout un art qui s’apprend et se cultive. La voie du Yoga nous apprend à respirer en conscience, à assouplir notre corps et nous propose ce chemin intérieur spirituel vers la Conscience Pure.


« Dans l’ordre vital qu’est-ce qui est capable d’animer ? La réponse que donnent toutes les pensées est invariable : le Souffle de vie. La pensée indienne le nomme Aum, la pensée chinoise Qi, la pensée hébraïque Ruah, la pensée arabe Rûh et la pensée grecque Pneuma » François CHENG, De l’Ame.

RSS
Follow by Email