EVENEMENT
3 septembre 2018
LA NEW RECOGNITION
18 octobre 2018

LES CAUSES DES MALADIES SELON LA MEDECINE CHINOISE

Emotions et maladies

Les causes des maladies


Pour la médecine chinoise, il existe deux types de causes aux maladies : des causes externes et des causes internes qui sont nos émotions.

Nos émotions


L’activité émotionnelle est normale et est une réponse psychologique et physique à un stimulus venant d’un environnement extérieur. Tant qu’une émotion reste modérée/ajustée aux situations, aux enjeux, aux personnes… elle n’affaiblit pas le corps et ne provoque aucune maladie, éventuellement des douleurs.

Dans la médecine chinoise, à chaque fois qu’un équilibre est rompu, cela laisse la porte ouverte à la maladie. Quand une émotion devient trop intense, voire oppressante, elle peut donc blesser des organes et engendrer une maladie. Le déséquilibre sera plus ou moins accentué en fonction de l’intensité, de la durée ou de la répétition de l’émotion.
La pensée occidentale inclut aussi nos habitudes alimentaires, la qualité de l'air que nous respirons, ce que nous buvons...comme autant de facteurs possibles à l'émergence de maladies.

Les 5 émotions de base


Nous allons voir dans un premier temps comment sont habituellement présentées les émotions dans la médecine chinoise en occident, leur relation avec les organes et la théorie des 5 éléments. Puis nous verrons que finalement la relation organes/émotions est plus complexe que ce qui est généralement évoqué.

- La joie (xǐ; 喜),
- La colère (nù; 怒),
- Les soucis (sī; 思),
- La tristesse (bēi; 悲),
- La peur (kǒng; 恐).

Les émotions en relation avec les organes


• La joie est associée au cœur
• La colère est associée au foie
• La tristesse est associée au poumon
• Les soucis sont associés à la rate
• La peur est associée au rein.

Les émotions en relation avec les 5 éléments


• La joie est associée au Feu
• La colère est associée au Bois
• La tristesse est associée au Métal,
• Les soucis sont associés à la Terre
• La peur est associée à l’Eau.

Des relations complexes entre les émotions et les organes


Comme j’écrivais plus haut, la relation émotion/organe est plus compliquée que ce qui est habituellement évoqué en Occident.
Tout d’abord, les classiques présentent des listes d’émotions qui diffèrent d’un livre à l’autre. Ensuite, le fait d’associer une émotion à un seul organe est un moyen clair et facile de trouver la cause mais ce moyen est trop limité pour trouver le bon diagnostic pour de nombreux patients. Parmi les 5 groupes d’émotions énumérés ci-dessus, je dirai qu’ils « ont une relation privilégiée » avec un organe plutôt que d’utiliser le terme « reliés » qui laisse sous-entendre qu’ils ne peuvent seulement être reliés à qu'à l’organe cité.
De plus, la plupart des émotions affectent bien souvent un deuxième organe voire plus. Par exemple: l’anxiété a une relation privilégiée avec le poumon mais peut blesser également la rate. Quant à la colère qui a une relation privilégiée avec le foie, elle peut également toucher l’estomac, la rate, les intestins ou/et le cœur.

Le fait d’exprimer ou de refouler une émotion a également son importance au même titre que les circonstances amenant à le faire.

Si on reprend l’exemple de la colère, elle troublera surtout le foie créant une montée du Yang du Foie ou une montée du Feu du Foie (cette dernière pouvant envahir le cœur par la suite) lorsqu’elle est exprimée. Elle entraînera des stases de sang du foie si elle est refoulée.
En ce qui concerne les circonstances qui ont amené cette colère, l’exemple classique est une colère survenant à l’heure du repas, elle aura pour conséquence d’affecter l’estomac et la rate.
Enfin, ne pas perdre de vue qu’un organe affecté par une émotion peut aussi être causé par une personne ayant une faiblesse constitutionnelle.
Quoi qu’il en soit, ce sont les symptômes accompagnant l’émotion qui permettront de savoir si c’est vraiment l’organe associé qui est touché.

En conclusion


Retenez que tout interagit, nos émotions, nos pensées, notre processus cognitif, la génétique (héritage transgénérationnel), nos croyances, notre corps...

RSS
Follow by Email