Diminuer l’insomnie grâce à l’hypnose

Diminuer l’insomnie grâce à l’hypnose

Hypnose anti-insomnie

Pour lutter contre les problèmes de sommeil, l’hypnose anti-insomnie figure parmi les solutions cliniquement prouvées efficaces. Effectivement, selon l’étude menée par les chercheurs suisses de Zurich et Fribourg auprès de 70 jeunes femmes en 2015, elle favoriserait la qualité du sommeil de 80 %. Qu’il s’agisse d’insomnie occasionnelle ou d’insomnie chronique, cette thérapie se montre d’une grande aide pour traiter les troubles du sommeil. 

Les causes de l'insomnie

Les causes de l'insomnie peuvent être liées:

  • soit à de mauvaises habitudes avant le coucher (par exemple: avoir la télé dans sa chambre, regarder les écrans avant de se coucher, literie inconfortable...) ;
  • soit à un état psychologique non propice à l’endormissement (stress, anxiété, dépression…).

L'insomnie, les réveils intempestifs ou les terreurs nocturnes sont souvent liés au stress de la journée. Cela peut aussi être lié au surmenage, à une difficulté à lâcher-prise, à des angoisses etc…

Quoi qu’il en soit, sachez que l’insomnie diffère d’une personne à l’autre, mais aussi d’une période à une autre. Sans oublier que plusieurs facteurs peuvent provoquer cette difficulté à profiter d’un sommeil réparateur: dérèglements hormonaux, déséquilibres au niveau de l'hygiène de vie (alcool, alimentation trop riche...).

En agissant sur les facteurs conscients et inconscients à l'origine des troubles de sommeil, l'hypnose vous aide à retrouver le sommeil et à vous libérer de l'insomnie.

Les troubles du sommeil peuvent quelques fois avoir des causes plus profondes, liées à certains événements de vie chargés d'émotions (un deuil, une rupture sentimentale, un accident). Cela se caractérise par un sommeil très perturbé, des cauchemars fréquents, des réveils en sueurs, ou des émotions fortes pendant le sommeil.

Dans ce cas, le travail du thérapeute va se concentrer sur le passé de la personne hypnotisée, pour identifier l'événement traumatisant qui est à la racine du problème. Il va ensuite aider l'inconscient à exprimer différemment les émotions liées à cet événement.

Conséquences de l’insomnie et l’utilité d’une hypnose anti-insomnie

À court terme ou à long terme, l’insomnie crée des répercussions sur votre bien-être quotidien. En effet, le manque de sommeil entraîne une fatigue, une irritabilité, une difficulté de concentration, des pertes de mémoire ainsi que des coups de blues.

Une insomnie trop fréquente impacterait aussi sur votre état de santé globale. Effectivement, elle participerait à l’augmentation des risques de dépression nerveuse et de maladies cardio-vasculaires.

Quoiqu'il en soit, l'insomnie n'est pas à prendre à la légère: si elle n'est pas traitée, elle peut devenir chronique. La prise de médicaments peut certes favoriser le sommeil mais c'est un peu comme l'arbre qui cache la forêt: cela ne règle en rien le problème. Les médicaments vont agir sur le symptôme mais pris dans la durée, il peut y avoir un risque d'accoutumance et la nécessité d'augmenter le dosage pour qu'ils continuent à fonctionner.

Par ailleurs, la qualité du sommeil en pâtirait: il semblerait que la prise de médicaments empêcherait les rêves. Or, l’activité onirique permet, selon les neuroscientifiques, de digérer les émotions. D’un point de vue psychique, le rêve aurait pour fonction de « fixer » nos souvenirs du jour (d’où le fait que l’on rêve souvent de fragments de notre journée) et d’éliminer les souvenirs jugés « inutiles » par notre cerveau. Cette fonction « d’oubli » est capitale.

Rêver permet de réinitialiser le cerveau, et en particulier les fonctions cognitives : l’humeur, la mémoire, l’attention, etc.

Or, la plupart des somnifères agissent de la même façon. Les substances utilisées agissent sur les muscles. Elles vont permettre de se relaxer. Les anxiolytiques endorment le cerveau, faisant entrer le « patient » dans un sommeil. L’endormissement arrive plus vite, les réveils sont peu fréquents, et la durée de sommeil est allongée.

Cependant, il y a une forte augmentation du sommeil pendant le stade lent et une diminution au stade paradoxal. Hors, si ces deux cycles sont importants lors du sommeil, c’est le cycle paradoxal, celui des rêves, qui va permettre de récupérer. S’il est trop court, il n’y aura pas de réparation.

L'hypnose va alors aider les personnes qui ont des troubles du sommeil à se reconnecter à un processus naturel, celui de l'endormissement et du lâcher prise. Pendant les séances, on va réapprendre au patient les sensations positives qui caractérisent l'état de sommeil, pour qu'il les retrouve plus facilement après, une fois tout seul.

Il s'agit donc d'une véritable rééducation, une pédagogie qui puisse être mise en pratique par la personne de façon autonome, pour déclencher l'endormissement et profiter d'un sommeil réparateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.