Se libérer de nos peurs
Affronter ses peurs, quel intérêt?
21 juin 2021
LA NOTION D’AJUSTEMENT DANS LE YOGA
13 septembre 2021

Vous avez dit hyper sensible ? Etes-vous concernés ?

un hypersensible dans la rue

Illustrations Pierrick Martinez

Qu’entend-on par adulte hypersensible ?

Le saviez-vous ? Une personne sur 5 serait hypersensible. Nous ne le devenons pas, nous naissons hypersensibles. Le système nerveux d’une personne hypersensible est génétiquement conçu pour être plus sensible aux stimuli extérieurs. Il s’agit de personnes normales et non un dysfonctionnement psychique. Les personnes hyper sensibles ont une capacité particulière : celle de percevoir de façon subtile tout ce qui se passe, en soi, chez l’autre ou dans l’environnement. Elles traitent ces informations en profondeur et y réagissent parfois avec beaucoup d’intensité.

Il peut être plus difficile pour un homme d’apprécier sa grande sensibilité tant elle est encore mal considérée socialement : elle peut vite être assimilée à de la faiblesse. Ce qui n’a rien à voir mais bon… nous aimons bien classifier les gens et les normer.

Les 5 grandes caractéristiques de l’hyper sensibilité

1- Profondeur (vie intérieure riche et complexe, précision, perfection)
2- Sensibilité sensorielle. Cela peut se traduire par une gêne insupportable aux sons trop forts ou trop répétitifs, aux lumières fortes….
3- Sensibilité émotionnelle : hyper émotivité et empathie
4- Intuition : la sensibilité sensorielle et émotionnelle donnent à l’hypersensible une intuition d’une précision chirurgicale.
5- Fatigabilité : fatigue physique et psychologique due à l’hyper-stimulation Qui dit fatigue, dit irritabilité, susceptibilité, agressivité … émotivité, hyper-émotivité et c’est donc le serpent qui se mord la queue. L’hypersensible est particulièrement touché par la fatigue chronique et les insomnies.

L’activité cérébrale est si active que les personnes peuvent développer jusqu’à 50 % de plus de connexions neuronales. Enfants, elles observent beaucoup puis se sentent différentes, bizarres, sans trop savoir pourquoi…Ce peut être alors être vécu comme un fardeau, jusqu’au jour où nous comprenons notre singularité, notre particularité.
Les autres peuvent nous renvoyer l’image d’un enfant timide, réservé, rêveur… Nous grandissons en pensant être fragile. Nous aimerions penser moins, être comme les autres, faire moins attention aux détails…Nous pensons que quelque chose ne va pas chez nous.

Ce qui peut nous être dit

« tu prends trop les choses à cœur, prends du recul, t’es trop gentil, t’es trop perfectionniste ! »

Les conséquences

Nous apprenons à nous adapter en étouffant notre personnalité, en cherchant à plaire aux autres, à rentrer dans une case… nous nous efforçons de na pas déranger car le moindre reproche nous déstabilise. Nous pouvons mettre longtemps à prendre une décision simple car nous analysons beaucoup.

Ce qu’aiment les personnes hyper sensibles

• Les balades dans la nature
• Rester seul par moments afin de réfléchir sur soi et se ressourcer
• Pratiquer un sport, une activité individuelle et créative
• Les relations harmonieuses ( elles ne supportent pas les conflits à répétition)
• Le silence, le calme
• Elles aiment profondément et sans condition (elles peuvent parfois développer une dépendance affective)

Il s’agit dès lors d’accepter qui vous êtes, vos capacités et limites. De reconnaître vos besoins, de développer et d’exprimer votre créativité. Le saviez-vous ? De nombreux acteurs et artistes sont hypers sensibles.

Conseils de lecture

BD de Pierrick MARTINEZ : « hyper sensible- Une prise de conscience. Il a écrit aussi : l’enfant hyper sensible- Mieux comprendre pour mieux aider. »
https://www.bdhypersensible.com/

Arthur et Elaine ARON ont écrit de nombreux ouvrages sur le sujet.